Le cabinet Stewart McKelvey a une réputation d’innovation. Qu’est-ce que cela signifie pour moi comme étudiant?

Chez Stewart McKelvey, nous faisons les choses différemment. Nous mettons en effet l’accent sur l’innovation, sous la direction du premier partenaire de la région en matière d’innovation dans la pratique du droit, Paul Saunders. Les termes « innovation en matière de pratique du droit » renvoient à un cadre de résolution de problèmes permettant d’offrir des services efficaces à l’aide d’une variété de méthodes de gestion de projets et d’outils novateurs conçus pour économiser du temps, avoir des coûts prévisibles et fournir des résultats. Nous comprenons que la diversité des expériences permet d’avoir des points de vue uniques; nous comprenons de plus que les solutions peuvent venir de n’importe quel niveau. Chez Stewart McKelvey, le travail des étudiants est précieux, car ceux-ci contribuent à des dossiers et assistent à des audiences et à des réunions avec des clients tout en étant encadrés par nos partenaires et associés dans un environnement axé sur l’innovation.

Stewart McKelvey met particulièrement l’accent sur la diversité et l’inclusion. Pouvez-vous m’en dire plus à ce sujet?

La diversité est pour nous un aspect important. Nous tenons donc à offrir un milieu de travail qui favorise la sensibilisation, l’appréciation et le respect. Notre cabinet est membre du Centre canadien pour la diversité et l’inclusion, avec lequel nous collaborons étroitement pour orienter nos pratiques et rester au fait de l’évolution du secteur. Notre comité sur la diversité et l’inclusion, qui se compose d’avocats et de membres du personnel de tous nos bureaux, est axé sur le leadership, le recrutement, la rétention ainsi que la sensibilisation à tous les niveaux. Nous soutenons et célébrons régulièrement certains événements comme la semaine de la fierté gay et les journées multiculturelles dans tous nos bureaux.

Que fait Stewart McKelvey pour redonner à la collectivité? À quels types d’événements ou d’activités communautaires le cabinet et ses étudiants et employés participent-ils?

Stewart McKelvey s’implique fortement dans les collectivités où ses bureaux sont présents. Ses avocats, stagiaires, étudiants et membres du personnel s’impliquent dans de nombreux organismes communautaires. Chaque année, nous soutenons plus de 250 organismes de bienfaisance et organismes à but non lucratif qui contribuent à améliorer la qualité de vie dans le Canada atlantique. Notre engagement communautaire se concrétise à travers diverses initiatives, comme le bénévolat, les dons, la prestation de conseils ainsi que le soutien en nature. Voici quelques exemples récents de la participation d’étudiants et de stagiaires à des initiatives communautaires : soirées « Lawn Summer Nights » organisées à l’appui de Fibrose kystique Canada, « Aux quilles pour les enfants » des Grands Frères Grandes Sœurs du Canada, et Habitat pour l’humanité.

À quoi ressemble une journée ordinaire? À quel type de travail dois-je m’attendre? Est-ce que je traiterai directement avec les clients?

Nous cherchons à ce que chaque étudiant et chaque stagiaire se voient attribuer des missions variées dans un large éventail de domaines. Vous pouvez donc vous attendre à contribuer à des missions difficiles représentant la pratique du droit chez Stewart McKelvey. Outre le perfectionnement des techniques de recherche et de rédaction, il est important que les étudiants et les stagiaires sortent du bureau pour observer les avocats à l’œuvre, p. ex. lors de communications préalables, de réunions avec des clients et de médiations.

« Les avocats du cabinet comptent sur les étudiants pour contribuer réellement aux dossiers; ils les encadrent, les guident et leur donnent de la rétroaction. Les étudiants sont traités comme des membres à part entière de l’équipe. »

-Nathan L. Gates, avocat, Halifax

Qu’est-ce qui distingue le programme étudiant de Stewart McKelvey de ce qu’offrent les autres cabinets?

Nous avons une équipe de ressources professionnelles dédiée au développement des étudiants et des stagiaires, qui aide ces derniers pendant toute l’année de stage. Nous disposons de gestionnaires du savoir à plein temps, de fonds documentaires et d’outils de recherche en ligne très importants, d’une équipe administrative de premier plan ainsi que d’outils technologiques permettant de travailler à distance et efficacement. Grâce à ces ressources, à nos programmes de mentorat et de rétroaction, à nos possibilités de formation continue et à l’accent que nous mettons sur l’innovation, Stewart McKelvey est le cabinet idéal pour découvrir des domaines très variés.  

Quelles possibilités d’apprentissage offrez-vous aux étudiants et aux stagiaires?

Nous nous targuons de pouvoir offrir aux étudiants et aux stagiaires de très importantes possibilités d’apprentissage. Il s’agit notamment de séances d’orientation complètes axées sur la gestion de la pratique, de notre camp d’entraînement général axé sur le droit substantiel et la pratique du droit, des réunions de groupe régulières ainsi que des dîners d’apprentissage. Un programme d’heures de formation non facturables est offert aux étudiants et aux stagiaires afin qu’ils puissent apprendre en observant des d’avocats chevronnés à l’œuvre.

Le cabinet possède-t-il un programme de mentorat officiel?

Oui, les étudiants sont jumelés à un associé mentor, et les stagiaires en droit sont jumelés à la fois à un partenaire mentor ou principal et à un associé mentor. Certaines activités de nature sociale sont spécialement conçues pour les étudiants, les stagiaires et les mentors. Le programme de mentorat officiel se poursuit pour les associés, et le cabinet célèbre les activités de mentorat en remettant chaque année le prix du mentor de l’année.

En quoi consiste le processus d’évaluation du rendement et de rétroaction du cabinet?

Les étudiants et les stagiaires en droit sont encouragés à obtenir une rétroaction constructive auprès des partenaires et des associés lorsqu’ils travaillent sur des dossiers ou des projets non facturables. Le cabinet utilise un outil mis au point à l’interne, appelé Feedback Matters, pour faciliter l’obtention en simultané de commentaires constructifs. Cet outil permet également d’obtenir de la rétroaction pour l’évaluation à mi-stage et pour embaucher les stagiaires. L’évaluation faite par les partenaires et les associés porte sur la qualité du travail, la recherche, l’analyse, la gestion du temps, l’engagement en matière de service à la clientèle, le travail d’équipe et la communication.

Comment le travail est-il délégué? Comment fonctionnent les rotations?

Les partenaires et les associés délèguent directement le travail aux étudiants et aux stagiaires. Il est conseillé aux étudiants et aux stagiaires de prendre l’initiative d’acquérir de l’expérience dans divers domaines et de faire connaissance avec tous les avocats du cabinet. Les stagiaires contribuent à établir leur propre programme de stage selon les directives établies par le Barreau. Dans nos bureaux de Saint John et d’Halifax, les stagiaires consacrent six mois à la plaidoirie et six mois aux affaires commerciales.

Quelles sont les attentes en matière de charge de travail?

À ce stade de votre carrière juridique, nous pensons que l’accent devrait être mis sur l’apprentissage. C’est pourquoi nous vous aidons à acquérir de solides compétences en matière de comptabilisation et de gestion du temps, sans imposer de contraintes de temps pour la réalisation des tâches. Nous vous conseillons de plus d’assister aux activités sociales du cabinet et de créer un équilibre entre travail et vie personnelle.

Que recherchez-vous chez un étudiant ou un stagiaire?

Nous recherchons de futurs partenaires. Étant donné que nous voulons avoir des points de vue divers, et ce à tous les niveaux, nous ne recherchons pas un type particulier de personne. Nous recherchons des compétences transférables et une expérience reflétant un engagement en matière de service à la clientèle, une capacité à réfléchir pour innover, un esprit d’entreprise, un sens de l’initiative, une éthique professionnelle, de la résilience et une attitude positive.

Combien de stagiaires sont recrutés comme nouveaux associés?

Nos bureaux recrutent beaucoup de stagiaires. Parmi les personnes ayant exprimé un intérêt pour un poste d’associé, 15 sur 16 ont été embauchées en 2018, 13 sur 15 en 2017 et 13 sur 14 en 2016.

Quels avantages sociaux le cabinet offre-t-il aux étudiants et aux stagiaires?

Les étudiants d’été ont accès à un laissez-passer pour le stationnement ou les transports en commun ainsi qu’à un programme de bien-être. Stewart McKelvey offre aux stagiaires des régimes complets d’assurance vie, de soins de santé et de soins dentaires, un plan d’aide aux employés et un plan de remboursement des frais d’appareils mobiles. Tous les frais liés au Barreau sont à la charge du cabinet, ainsi que les frais d’adhésion à l’Association du Barreau canadien.