Les Forces Armées Canadiennes

Stewart McKelvey a déposé un recours collectif en réponse à des préoccupations de discrimination raciale et de harcèlement systémiques au sein des Forces armées canadiennes. Dans le cadre de ce recours collectif, les demandeurs proposent de représenter toutes les personnes du Canada qui se sont enrôlées dans les Forces armées canadiennes et sont membres de minorités raciales, de minorités visibles ou de peuples autochtones, ou s’identifient comme tels.

La déclaration a été déposée devant la Cour fédérale à Halifax, Nouvelle-Écosse, le 14 décembre 2016 et est disponible ici.

Les trois demandeurs — Marc Frenette, Wallace Fowler et Jean-Pierre Robillard — allèguent qu’il existe une culture systémique de discrimination raciale et de harcèlement au sein des Forces armées canadiennes dans laquelle les insultes dérogatoires, le harcèlement racial et les menaces violentes sont tolérés ou ignorés, causant des pertes d’opportunités de carrière et des souffrances et blessures physiques et psychologiques. Les demandeurs affirment que le système existant pour répondre au racisme au sein des Forces armées canadiennes est inadéquat et qu’il est devenu un mécanisme visant à taire les torts et isoler les victimes.

La déclaration allègue que les Forces armées canadiennes sont responsables de cette discrimination raciale et de ce harcèlement systémiques, qui violent les droits à l’égalité prévus à l’article 15 de la Charte canadienne des droits et libertés. Si vous avez été victime de discrimination raciale ou de harcèlement racial comme membre des Forces armées canadiennes et que vous désirez vous joindre à ce recours collectif, veuillez contacter forces.class.action@stewartmckelvey.com.

Les demandes de renseignements des médias devraient être envoyées à Christopher Madill (cmadill@stewartmckelvey.com ou 902.444.1711) ou Scott Campbell (srcampbell@stewartmckelvey.com ou 902.420.3383).

Continuer à visiter cette page pour des mises à jour.

 

Inquiries